fév 04 2011

avatar

Les meilleures photos de presse de ces dix dernières années

Je vous suggère de visiter ce site : http://tinyurl.com/2fnhjye

C’est émouvant parfois, violent, terrifiant et pourtant les images sont belles ; ainsi va notre planète.

Jean Claude LAURENT

Note de l’admin :

Lien Permanent pour cet article : http://blog.photocontact.org/2011/02/les-meilleures-photos-de-presse-de-ces-dix-dernieres-annees/

jan 16 2011

avatar

Asile!

Ce cri résonnait dans les églises du passé lorsque quelqu’un avait besoin d’aide et de protection. Depuis, ce terme évoque plutôt ces lieux austères qui sentent l’éther et les électrochocs. Mais la racine de ce terme dévoyé est bien la même.

Ces endroits que l’on évite avaient bien comme vocation première de protéger ces personnes inadaptées à notre société et auxquelles cette dernière refusait de s’adapter. C’est dans cette optique qu’une grande vague de constructions grandioses a eu lieu aux Etat Unis au XIXème siècle.

Vous me demanderez le lien avec la photographie… Et bien Christopher Payne, photographe et architecte, a voulu, au travers d’un livre que j’ai moi même découvert au détour d’une revue, témoigner de la splendeur et de l’abandon de ces bâtiments, victimes des coupes budgétaires.

Vous en saurez plus en lisant l’article d’Oliver Sacks dans la revue Books n° 18 (décembre 2010 – janvier 2011) ou dans le livre de Christopher Payne : Asylum (disponible sur Amazon).

Asylum - Chrstopher Payne Asylum - Christopher Payne Asylum - Chrstipher PayneAsylum - Chrstopher Payne

Lien Permanent pour cet article : http://blog.photocontact.org/2011/01/asile/

jan 11 2011

avatar

Invitation à Jean-François MUTZIG

Jean- François Mutzig, photographe et également journaliste, l’homme a le contact facile, parle  facilement  de son travail, de sa passion pour la photographie, explique avec beaucoup de  détails les conditions dans lesquelles il réalise ses reportages,  et a répondu avec plaisir  à notre invitation.  Deux sujets en projection sur l’écran  dans la petite salle qui  sert de QG au club –  fait chaud  – dans le fin fond de la mine, avec les Mineurs, les Charbonniers, dans le nord du Vietnam, fait chaud également – En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://blog.photocontact.org/2011/01/invitation-a-jean-francois-mutzig/

déc 23 2010

avatar

Happy Birthday le Blog!

Et oui ! Le blog a un an jour pour jour. :-D
Démarré par Christian, repris par votre serviteur favori, il se constitue de 53 articles et 51 commentaires (n’y voyez aucun message subliminal pour une boisson anisé !).
Notre  bataillon d’auteur en jupons (et oui messieurs, vous êtes bien silencieux sur ce blog!)  possède des plumes bien affutées. Et je pense  que ces dames  nous gardent quelques articles du meilleur cru pour nous délecter…A moins que la gente  masculine ne réagisse en 2011… nous verrons bien !
Quoiqu’il en soit, la communauté du blog ne cesse de grandir.  Ce qui lui promet un avenir radieux en terme de contenu !

Je vous souhaite à tous et à toutes un Joyeux Noël et un bon bout d’an !

Lien Permanent pour cet article : http://blog.photocontact.org/2010/12/happy-birthday-le-blog/

déc 15 2010

avatar

La B.A du mois!

100 PHOTOS POUR LA LIBERTE DE LA PRESSE : DAVID BURNETT

Précipitez-vous dans les librairies et ne tardez plus à vous emparer du tout dernier album paru au profit de Reporters Sans Frontières le 9 décembre dernier! Pour la modique somme de 9,90 euros, vous aurez tout le loisir de contempler les 100 photos du grand photojournaliste Américain David Burnett. 40 ans de carrière, 80 pays sillonnés, son oeil est omniprésent, toujours au coeur de l’action et de l’information : conflits armés, catastrophes naturelles, portraits de grands hommes, Jeux Olympiques… Etc. Comme un voyage dans le temps, feuilleter cet ouvrage permet de revivre la grande Histoire des ces dernières décennies, la force des images en plus.

La vente des albums représente 50% des recettes totales perçues par l’organisation Reporters Sans Frontières. Elles permettent notamment de venir en aide aux journalistes en danger ainsi qu’à leur famille.

Lien Permanent pour cet article : http://blog.photocontact.org/2010/12/la-b-a-du-mois/

déc 08 2010

avatar

Voyage au Québec

J’en ai déjà parlé au mois d’octobre.

Voyage au Québec organisé par TERRES DE PROVENCE-QUEBEC du dimanche 4 au jeudi 15 septembre 2011.

Coût total tout compris 1750€ (au taux de change actuel).

Si les couleurs de l’été indien vous tentent,  les membres de Photocontact sont les bienvenus.

Pour tout renseignement, se rapprocher de la présidente:  Jeanne Giraud-Heraud

Tél: 04 42 61 97 74    Courriel:  terprov-quebec@wanadoo.fr

!!! Attention, il faut pré-réserver avant la fin décembre !!!

Lien Permanent pour cet article : http://blog.photocontact.org/2010/12/voyage-au-quebec-2/

déc 07 2010

avatar

Découverte cathodique fortuite : SAUL LEITER

SAUL LEITER, le magicien-ambianceur!

Encore un dimanche d’hiver, semblable à beaucoup d’autres, où le climat peu avenant vous crie de rester pelotonné sous une couette! La grisaille du ciel rend le temps interminable, les minutes s’étiolent avec la lenteur des heures… Presque machinalement, je zappe de chaîne en chaîne à la recherche d’un programme digne d’intérêt à la télé. Soudain, mon doigt reste en suspension et mon regard s’attarde. C’est la petite étincelle qui transforme une journée monotone en une jolie découverte. La chaîne : Arte, évidemment. Le reportage : L’art et la manière, Saul LEITER, photographe. L’artiste est Américain, né en 1923 à Pittsburgh, il est aujourd’hui connu pour ses photos dites de rue et notamment celles de New York.

Je suis irrémédiablement fascinée par la beauté énigmatique qui émane de ces photos. Le grain est plutôt gros, le noir & blanc profond, les couleurs sublimes, quasi irréelles. Les rouges sont indescriptibles, on en viendrait à croire qu’il s’agit de peintures, d’ailleurs l’ambiance de certaines images m’évoque les oeuvres d’ Edward Hopper. Les cadrages se construisent avec audace, parfois entravés par de larges plages sombres, ils produisent l’effet d’instantanés pris à la sauvette : depuis une voiture, d’un encadrement de porte, d’une vitrine embuée ou d’une fenêtre de bistrot. Saul Leiter se plaît en effet à cultiver un goût pour la discrétion, l’effacement de sa propre personne se met au service des sujets photographiés. Il a un talent inné pour se rendre invisible ou peut-être est ce tout simplement de la timidité? Le rendu en est pas moins magique, bien au contraire. L’humain demeure bien souvent le sujet principal de ses compositions, cependant, celui-ci devient silhouette éthérée ou ombre solitaire perdue au milieu de décors glacés. Il s’avère même difficile de croiser un regard franc et direct. Le photographe s’amuse avec les flous, les reflets,  les contours gommés, incitant ainsi le spectateur à participer à une sorte de cache-cache urbain. Bien que l’évocation de la “Grosse Pomme” suggère la jungle des grandes cités, les clichés qu’il livre, décrivent le contraire : un univers poètique et silencieux, comme hors du temps.

Dès les années 40, Leiter arpenta les rues de New York, une ville dont il fera son terrain de chasse favori. En parallèle, il gagna sa vie grâce à la photographie de mode (Vogue, Life…), mais son travail le plus personnel sur les rues New Yorkaises restera méconnu du grand public pendant 25 ans et il  ne sera redécouvert que dans les années 90!  Un être donc d’une précieuse rareté qui n’a jamais recherché ni la gloire, ni la renommée…

*Aurore*

Quelques infos supplémentaires : http://www.henricartierbresson.org/infos/ressources/dossierdepressesaulleiter.pdf

Lien Permanent pour cet article : http://blog.photocontact.org/2010/12/decouverte-cathodique-fortuite-saul-leiter/

nov 25 2010

avatar

Exposition de deux jeunes talents aixois

Dans une ambiance intimiste, au sein d’IPSAA-ESDAC, a lieu en ce moment l’exposition de deux jeunes talents aixois, Jeanne Pascal et Thomas Tayachi. Ils se présentent au public aixois avec des travaux très différents, un univers et une technique photographique propre à chacun d’eux.

Les oeuvres exposées de Jeanne Pascal sont intrigantes, il s’agit de projections de diaporamas sur des sujets. L’artiste nous explique son travail: “enfant, j’ai toujours vu mon père un appareil-photo à la main. Il faisait des diapositives. Marquée par cette habitude familiale et intriguée par cette image photographique projetée, j’ai commencé à projeter des diapositives sur des personnes”. En effet, la diapositive permet par sa projection, de recouvrir par une image un écran, un corps, toute surface plane ou non. Mais la diapositive est aussi dans l’histoire de la photographie synonyme bien souvent de photographie amateur, familiale. Elle est donc liée au souvenir, à la mémoire familiale. Jeanne ajoute: “la diapositive a le double rôle de « suaire » qui recouvre, et de souvenir, de mémoire vivante, de témoignage qui met en lumière. C’est cette dualité que j’ai voulu étudier. L’image projetée entre recouvrement et mémoire”.

Quant à Thomas Tayachi, son travail a pour thème Aix en Provence la nuit. Surprenant de l’entendre raconter ses escapades nocturnes dans la ville déserte. Car c’est ce qu’il recherche. En effet, ses photographies mettent en valeur des bâtiments, qui se suffisent à eux mêmes. Alors entre trois et cinq heures du matin, il parcourt la ville endormie avec son objectif (24-70mm, f 2,8) et nous dévoile un visage d’Aix qu’on ne connaît pas forcément. C’est une ville fantôme mais une ville magnifique dont l’architecture est pleine de caractère et de personnalité. J’ai particulièrement apprécié la lumière et la chaleur qui émanent de ses photographies. Thomas travaille sans flash ni retouches.

Une chose est sûre, cette exposition est intéressante et encourageante pour ces deux jeunes photographes. N’hésitez pas à la découvrir, bien que le lieu soit petit et mal adapté à la mise en valeur des photographies. Je trouve  que le parrain de l’exposition, Stéphane Salord a eu raison d’encourager le talent de ces deux jeunes artistes.

Lien Permanent pour cet article : http://blog.photocontact.org/2010/11/exposition-de-deux-jeunes-talents-aixois/